[Matériel] Comment choisir votre prochaine optique photo?

boite canonSalut à tous, je vous l’avez promis, je commence à parler sérieusement matos avec vous 😉 Et particulièrement optique, et avant tout, comme vous le savez surement je suis équipé de matériel Canon, pardonnez moi donc si certaines de mes références sont plutôt orientées vers les rouges J Voilà, ceci étant dis on va pouvoir entrer dans le vif du sujet !

Comment ne pas vous tromper dans le choix d’un objectif ?

Pour commencer nous allons ensemble définir les différences entre tous les objectifs et surtout comprendre toutes leurs caractéristiques, et c’est avec un exemple concret que je vais illustrer mes propos. Prenons tout d’abord une certaine optique, par exemple (au pur hasard) le canon 70-200, de son nom complet : Canon 70-200mm f/2.8 L IS II

A première vu ça peux faire peur mais toutes ces lettres et ces chiffres ont bien sur un sens, procédons par ordre :

-Canon (je crois que vous avez compris ^^)

-70-200mm : Il s’agit ici de la focale couverte par l’objectif (le zoom si on peut dire) mais attention vous trouverez parfois des objectifs comme le 50mm où ici il s’agit d’une focale FIXE, ce qui veux dire que elle n’a pas de pouvoir zoomant mais un angle de champs prédéfini qui ne change pas.

f/2.8 : C’est l’ouverture maximale du diaphragme de cet objectif, rappelons que plus le diaphragme est ouvert plus vous obtiendrez de beau flous d’arrière plan et une luminosité maximale bien sur J, et encore un rappel, plus le chiffre de l’ouverture est petit plus l’ouverture est grande, ici c’est une ouverture conséquente qu’affiche glorieusement le 70-200

L : Pour canon c’est le signe d’une optique professionnelle, L = luxury, ces optiques sont donc assez couteuses mais gage de bonne qualité de fabrication et de l’utilisation des meilleurs matériaux (Oui c’est ceux là les objectifs blancs !)

IS : Est l’annotation spécifique à Canon qui signifie que l’objectif bénéficie d’une stabilisation interne, cette caractéristique est appelée VR chez nikon 😉 (Aller quoi je pense à vous quand même !).

II : Signifie que c’est la seconde « édition » de l’objectif sur le marché

Voilà déjà on y voit plus claire non ? 😉 Mais voyons maintenant comment choisir un objectifs selon l’utilisation qu’on souhaite en faire.

Choisir choisir c’est dure il y a le choix !

Ca je vous l’accorde, il y a le choix, car entre les fabriquant que je dirai « de base », les même que les constructeurs de vos APN, il y a également les marques d’opticiens indépendants, je pense par exemple à Tokina, Tamron ou encore Sigma. Leurs objectifs sont généralement disponibles pour toutes les montures (d’appareil photo pas de lunettes !). Et même si nous en avions parlé déjà il y quelques temps nous allons voir quelles critère sont importants pour faire concorder le choix de votre optique à votre utilisation.

Pour les photographes de paysages, il faudra évidement vous dirigez vers des focales courtes (les grands angles) entre 10 et 35mm environs, mais je vous amène à lire mon article sur le matériel en photo de paysage si ce n’est pas déjà fait, c’est ICI. Pas besoin d’une ouverture de diaph conséquente puisque vous le fermerez de toute façon pour obtenir une faible PDC J et lisez bien l’article jusqu’à la fin car ça vous conserner dans quelques lignes 😉

Les photographes plus typés pour le portrait devront se tourner vers des objectifs avec une forte ouverture de diaphragme pour obtenir de beaux flous d’arrière plan et si possible une focale supérieur à 40mm car vous aurez de forts risques de déformation dans le cas contraire (pas le top pour des portraits flatteurs ^^) Mais pour en savoir plus vous pourrez vous dirigez sur mon précédent article consacré au matériel pour des prises de vue portrait (et patience bientôt mon test du yongnuo ;))

Maintenant pour les baroudeurs amoureux de la nature, chers photographes animaliers, avant tout je conseillerai d’investir dans un bon 70-300mm avant de vous lancer dans l’achat d’un de ces fameux objo de la série L , j’en profite d’ailleurs pour vous dirigez, si vous ne croyez pas pouvoir voir de résultats « seulement » avec un 70-300, vers le blog d’un photographe animalier dont j’apprécie beaucoup les image ici : http://www.auxoisnature.com/ et qui travaille justement avec un simple 70 300mm (méditez :P)

Et pour ceux qui n’ont pas de domaines de prédilections je ne peux que vous conseiller la méthode dont je vous avez déjà parlé : L’achat d’un 50mm, qui rester fixé sur votre boitier pendant 1 mois. Vous allez voir vous vous rendrez vite compte si vous avez besoin d’une focale plus large pour les paysages ou d’une focale plus longues pour tout autre utilisation, je vous assure, c’est radicale et votre choix ne tardera pas, en ce qui me concerne cela fait presque 6 mois que mon 50mm n’a pas quitté mon boitier et tout est maintenant clair dans ma tête, j’ai bien plus souvent besoin d’une focale plus large que d’une focale plus longue, je vais donc orienter mon choix vers une optique adapté aux paysages.

Bien sur pour les photographes de macros, le 100mm reste de rigueur, et une focale plus longues encore si possible, mais vérifiez bien que l’indication « macro » soit présente. Et d’ailleurs si je devais acheter encore une optique ce serait bien une optique macro qui me permettrai également de faire des portraits biens sympas par la même occasion (pensez à rentabiliser vos achat en leur offrant une double utilité !)

Voilà, je crois déjà vous avoir donné un départ pour votre prochain achat photo, n’hésitez pas à me poser des question en commentaire je serai heureux d’y répondre

Publicités

2 réflexions sur “[Matériel] Comment choisir votre prochaine optique photo?

  1. Bonne article comme toujours.
    Un ou deux points à rajouter ou corriger.
    Tu as oublié de préciser aussi que plus l’ouverture est grande plus la zone de netteté est petite.
    En paysage ils ont besoins d’une grande PDC (zone de netteté) pas d’une faible PDC (zone de netteté)
    Attention la mention macro sur un objo n’est pas gage de pouvoir faire de la vrai macro, exemple le sigma 70-300mm f/4-5,6 DG macro, qui finalement ne permet pas de faire de la macro mais seulement de la proxy. Macro ici signifie juste que la distance minimum de mise au point sera réduite et une petite augmentation, du rapport de reproduction (MAP mini de 1.50m qui passe à 95cm en mode macro et un rapport de 1:4 qui passe à 1:2 en mode macro)
    Objo macro = focale fixe, mention macro et rapport 1:1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s