[Macro/proxy] Le matériel 1ère part

Salut à toutes et à tous, tout d’abord je vous souhaite à TOUS une très bonne année 2013, qu’elle soit rempli de réussites photographiques (et de réussite tout court même), d’apprentissage et de lecture régulière de mon blog (un peu de modestie et d’estime pour soi même de temps en temps c’est sympa aussi pour la nouvelle année ;))

Pour moi pas de bilan car étant donné que le blog n’a pas encore dépasser la barre symbolique de l’année d’existence je n’entamerai pas ce genre de réjouissances (mais vous y aurez droit l’année prochaine ;P)

Bref, passons aux choses sérieuses, à savoir le matériel photo lorsque l’on parle de macrophotographie (et proxy mais moins). Alors là, contrairement aux dernières suites d’articles sur différents thèmes, il va y avoir du boulot. En effet, je vais avoir de quoi parler pendant un petit moment avec le matériel des macroteux (PS : c’est une blague les professionnels de la macrophotographies ne sont pas des macroteux ).

Tout d’abord je vais m’attaquer à ce qui me parait être la partie la plus simple à travailler parmi tous le matériel disponible.

Les objectifs2555

Avant tout, même si je ne pense pas que ce soit nécessaire, je tiens à rappeler à tout à chacun que un objectif se monte uniquement sur des appareils photos de type reflex (hybrides compris bien sur pas de problèmes). Ceci étant dis on va pouvoir attaquer !

Encore une fois, on trouve sur le marché une multitude d’objectifs de toutes marques, et pour tous budgets. Les focales varient du 50mm au 200mm, vous avez donc pas mal de choix. Pour ce qui est de l’ouverture, presque tous affichent un glorieux f/2.8, mais à quel prix ?

Et c’est à ce moment que j’en viens rapidement aux tranches de prix. Car même si vous en trouverez pour tous les budgets il faut

savoir que les objectifs macro sont particulièrement onéreux (leur fameuse ouverture f/2.8 n’étant pas innocente à cela). L’objectif le moins coûteux que vous pourrait trouverez se situera autour des 350euros (mais vous pourrez le trouver d’occasion une centaine d’euros moins cher).

Comme je l’ai dis précédemment, toutes les marques les plus connus du grand public sont représentaient sur le marché (excepté samyang qui ne se lance pas encore dans l’univers du tout petit) tamron étant la moins onéreuse à l’heure actuelle.

La particularité des objectifs macros réside en général dans la très faible distance de mise au point, cette distance indique (en centimètre) la longueur minimale à laquelle vous pourrez vous trouvez de votre sujet pour réaliser une mise au point correcte. On pense très souvent (et je le pensais aussi avant de lire macrophotographie avec votre reflex numérique) que la distance indiqué est celle entre le sujet à photographier (admettons robert le papillon) et la lentille frontal de l’objectif, mais il n’en n’est rien… Si vous vous penchez de plus près sur la partie supérieur de votre reflex vous pourrez voir la petite annotation (similaire à une certaine lettre grec il me semble) signalant la position de votre capteur. C’est donc entre Robert le papillon et votre capteur (annoncer par l’annotation dont je viens de vous parler) que vous devrez respecter la distance minimale de MAP. Cette distance se situe en général autour des 30 centimètre pour un 100mm et quelques centimètres pour des focales autour des 50mm ou 60mm.

En ce qui concerne les objectif, je vais maintenant parler d’une notion assez complexe, ou qui en tout cas n’est guère aisé à comprendre : le rapport de reproduction (rien que le nom est effrayant je trouve xD)

Bon c’est vrai, j’en rajoute un petit peu quand même mais soyez bien attentifs.

Concrètement le rapport de reproduction représentera l’écart, ou non, entre la taille qu’aura Robert le papillon en vrai et sa taille sur votre capteur. Les « vrais » objectifs macros ont un rapport de 1 :1, c’est-à-dire que si Robert le papillon mesure 1cm (il est tout petit Robert ^^) alors il aura exactement la même taille sur votre capteur : 1cm.

Aujourd’hui, la plupart des objectifs comporte un mode « macro » d’environs 1 :3 ou 1 :4, ces objectifs ne vous permettent pas faire des photos à proprement dis macro mais des proxyphotographies (des photos de fleurs ou de lézards) et c’est là toute la différence puisque c’est-à-dire que si Robert mesure 3 cm, il apparaîtra comme en faisant 1 sur votre capteur.

Mais attention, lorsque un objectif est au rapport 1 :2 (1cm en vrai = 0.5cm sur la capteur), on considère tout de même l’objectif comme étant macro.

Mais ça se « complique » encore un petit peu puisque les rapports 2 :1, 3.1, 4.1, 5.1 sont également des rapports de reproductions macrophotographique puisque avec un rapport tel que 3.1 cela signifie que si notre papillon préféré mesure (toujours) 1cm, il en mesurera 3 sur le capteur, c’est donc un rapport non pas de reproduction exact mais un grossissement, car un rapport exact c’est bien, mais un grossissement c’est mieux 😉Formats-capteurs-numériques

Il faut tout de même préciser que rares sont les objectifs qui permettent d’obtenir un rapport 5 :1 (c’est un grossissement extrême !) et à ce jour je n’en connais qu’un seul : le MPE 65mm macro f /2.8.

Bon, et si je n’ai perdu personne en route, je vais directement enchaîner : Car si on parle de capteurs vous devez savoir quelques petites choses à ce sujet. Tout d’abord savez ce qu’est un capteur ?

Et bien, le capteur est à la photographie numérique ce qu’était le film à l’argentique. C’est en fait la partie sensible aux informations lumineuses envoyées par le sujet que vous voulez photographier, et donc, pas de lumière pas de photos (je pense que vous vous en doutiez ok…)

Mais ce que vous devez retenir c’est que tous les capteurs ne font pas la même taille : Pour simplifier les choses je vais vous parler des 2 formats principaux et j’évoquerai tous ça plus en précision dans un prochain article: les capteurs Full Frame (plein format) et les APS-C (des capteurs un peu plus petits). Et évidemment ces différences de tailles ont une incidence sur vos photos et pourront vous guider dans l’achat de vos objectifs, ou en tout cas vous devrez en prendre compte. Lorsque vous achetez un objectif, vous le choisissez selon plusieurs critères, l’un d’eux étant sa longueur focale. Et bien voila le principal changement qu’opère le capteur APS-C par rapport au capteur Full Frame. Un capteur de type APS-C multipliera votre longueur focale par x1.5 environs (1.6 pour les reflex Canon).c’est à dire que un 50mm vous offrir une focale de 80mm (environs), et en macro c’est un bon point puisque plus on se rapproche de son sujet plus on est proche du rapport de reproduction 1 :1 et c’est bien sur ce qu’on désire ;p

Les reflex

Bien que j’ai pas mal entamé la partie sur les reflex lorsque j’ai évoquer avec vous les objectifs je tenais tout de même à faire une petite partie pour vous parler des reflex numérique en photographie. Tout d’abord bien que je vous l’ai déjà dis, entre un boitier et un objectif, c’est l’objo qui donnera toute s netteté, son piqué et sa PDC à l’image, il est donc primordiale de bien le choisir mais le relfex joue aussi un rôle importnt dans la création de vos images.

Comme évoquer précédemment je vous conseillerai plutôt un reflex de type APS-C si vous pratiquer principalement de la macro. Mais les capteur Full Frame se réserve (quasi exclusivement) un petit changement réalisable du verre de visée. En effet, en macro on réalise souvent la MAP de façon manuelle, et les reflex de nos jours (comparés à l’argentique) n’ont plus des visées aussi claires et précises, et sur les reflex haut de gamme (souvent Full Frame), je pense par exemple au 5D, vous pourrez changez le verre de visée originel contre un verre qui vous permettra une visée plus précise. Ce n’est pas essentiel mais je voulais tout de même vous le dire… ^^ voila, ce sera tout pour aujourd’hui puisque pour me permettre de faire un article sur le matériel complet je viens de décider que j’aller scinder l’article en deux partie, alors à la prochaine fois pour qu’on parle des accessoires en macrophoto et en attendant je vous souhaite de très bonne photo 😀

A lire: Le matériel en Macro part II

Publicités

Une réflexion sur “[Macro/proxy] Le matériel 1ère part

  1. Pingback: [Macro/Proxy] Matériel 2ème partie | D'un seul regard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s