Pour quoi un 50mm est-il indispensable?!

Salut, avant de commencer cet article, je voudrais vous signaler que les suites d’articles thématiques, maintenant que vous avez bien compris le principe, et pour vous éviter une over dose, nous allons faire une petite pause le temps des vacances, rassurez vous je publierai bien sur des articles mais pas une suite thématique. Voilà pour la petite info avant d’entamer le vif du sujet.

Après vous avoir fait un petit test du canon 50mm 1.8, optique incontournable pour un photographe amateur, nous allons justement voir en quoi et pourquoi elle est IN-DIS-PEN-SABLE !

Tout commence par sa focale

En effet, avec un 50mm (quelque soit son ouverture) vous disposez d’une focale dite « à tout faire » puisque elle correspond à peu près au champ de la vision humaine sur full frame, en fait ce n’est pas tout à fait vrai puisque la focale correspondant à la vision humaine est de 43mm pour être exacte, ce qui correspond à la diagonale d’un film argentique 24×36 (et numérique pour les pleins formats). Si vous possédez un APN au capteur réduit (appelé plus communément : APS-C) votre 50mm se transformera en un petit téléobjectif, à savoir 75mm à peu près. Avec ce type focales, vous pourrez vous essayer à une multitude de style photographique : le portrait (même si on s’en doute), le paysage (surtout pour mettre en avant une maison ou un élément en particulier), l’architecture (je sais ça va un peux avec le paysage mais…), ou encore la proxy, même la photographie sportive comme vous le prouve la photo ci dessus et j’en passe. Bref, comme je l’ai dis précédemment, avec un 50mm, vous aurez à disposition de quoi satisfaire la plupart de vos besoins, c’est pourquoi j’en préconise l’achat. De plus, comme je l’ai dis dans le test, les 50mm f/1.8 sont très abordables et sont, à mon avis d’un rapport qualité/prix juste imbattable !

Vient ensuite son ouverture

En ce qui me concerne, et comme beaucoup d’amoureux de la photo possédant un reflex, la première chose que je regarde quand je me renseigne sur une optique, c’est son ouverture (après sa focale cela va de soit bien sur…). Et cela pour plusieurs raisons :

1-      Elle influencera indéniablement mon utilisation du caillou (de l’objectif) car elle déterminera les situations dans lesquelles je peux l’utiliser (je pense par exemple au manque de lumière).

2-      Ma profondeur de champ sera largement influencée par les barrières techniques que me pose l’objectif.

3-      Je déterminerai alors si l’objo est réellement utilisable pour le type de photos auxquelles sa focale tend à le destiner (par exemple je n’achèterai jamais un 80mm ouvrant seulement à f/4).

Le poids, la taille ect…

Bien qu’ils ne soient pas des éléments totalement déterminants, ils peuvent néanmoins jouer un rôle plus ou moins important dans le choix d’une otique, et là les 50mm sont armés, en effet mon 50mm 1.8 pèse à peine plus de 100 grammes pour des images bluffantes, on peine presque à y croire, et bien que je parle ici du 1.8 de Canon, le 1.4 quand à lui, de mémoire, ne fait même pas 300 grammes, et du coté de Nikon, on est un peu plus lourd mais rien d’alarmant tout de même 😉

La taille en revanche il faut le dire est déjà un facteur bien moins affectant lorsque vous rechercher une lentille mais elle peut parfaitement avoir son importance, on sait maintenant tous que le 50mm n’est une optique, ni lourde, ni longue, j’avoue que dans certain cas c’est assez gênant mais de toute façon sa compacité est autant sa force que sa faiblesse car il est vrai que dans certains cas, il est difficile de manier la bague de MAP tellement tout l’objectif est petit, mais d’un autre coté, lorsqu’il s’agit du rangement, là on est bien content 😉

Mais la taille et le poids ne sont pas les seuls facteurs à prendre en compte, la tropicalisation par exemple, c’est-à-dire la résistance à la pluie, la poussière ect… peut tout à fait jouer un rôle décisif dans le choix d’une optique, je ne veux pas vous dire de bêtises mais je crois bien que tous les objectifs de si célèbre série « L » sont tropicalisés mais attention,  info à vérifier, en tout cas le 50mm 1.2, lui, l’est. Comme je le disais donc, les 50mm ont cette capacité à pouvoir accumuler bons nombre de spécification souvent réservés aux optiques qui coûtent un bras, et on s’en réjouit, nous, photographes pauvres 😉

Des bokeh à couper le souffle

Bon, j’avoue le titre est un peu hyperbolique, et même si les 50mm ne sont pas les meilleurs, on peut tout de même bien dire que leurs bokeh sont particulièrement doux et crémeux, à l’instar de beaucoup de zooms. C’est pourquoi les amoureux de portrait auront de quoi faire avec !

Et pour finir, pas besoin de le répéter et rerépéter mais… l faut quand même dire que le prix est imbattable, pas à dire hein question rapport qualité/ prix, c’est ce qu’il y a de mieux ;)Aller, j’éspère vous avoir convaincu de céder à cet appel au 50mm, si vous vous tâter encore un peu, je vous propose d’aller lire le test du canon 50mm 1.8  ICI

Publicités

2 réflexions sur “Pour quoi un 50mm est-il indispensable?!

  1. Pingback: Objectifs à focale fixe : 50mm = 100euros, 35mm = 275 euros. Mais pourquoi ? | Aventure Reflex

  2. Pingback: J’ai craqué ! premier contact avec l’objectif Canon EF 50mm f/1.8 II | Aventure Reflex

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s